FOOT MONDIAL

RETROUVER TOUTE L'ACTUALITE DU FOOT: résultats et classements des différents championnats, coupe d'europe....
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les recettes de Gerets

Aller en bas 
AuteurMessage
ronaldinho
Admin
ronaldinho

Messages : 477
Date d'inscription : 06/08/2007
Age : 51
Localisation : world

MessageSujet: Les recettes de Gerets   Mer 26 Sep - 14:18

Dans la Provence, Eric Gerets livre ses clefs pour relancer la saison de l'OM : "travailler. Et encore travailler". Le nouvel entraîneur, qui arrivera à Marseille jeudi, promet un jeu offensif "mais sans suicide". Il espère désormais marcher dans les pas de Raymond Goethals.

En trois jours, l'OM a bouclé le dossier de son nouvel entraîneur. Un temps presque record. Il faut dire que le temps presse sur la Canebière. Et Eric Gerets n'était pasd inconnu pour les Olympiens. Approché par Lyon au moment où le club rhodanien cherchait un successeur à Paul Le Guen (ce fut finalement Gérard Houllier), l'entraîneur belge avait déjà été contacté au moment du départ de Jean Fernandez. "J'entraînais Galatasaray. Je suis allé voir le président pour lui demander s'il était toujours content de moi, parce que j'avais des propositions d'autres clubs. Il n'a pas voulu que je parte et voilà pourquoi je n'ai pas signé à Marseille. Sans cela, je serais venu, raconte-t-il dans La Provence. Quoi qu'il en soit, le contact avec Pape Diouf avait été très positif et ça a facilité encore plus les choses pour cette fois" .

Il faut dire que son profil a de quoi séduire Marseille. Le "Lion de Rekem" a en effet remporté un titre dans presque chaque championnat qu'il a connu. Champion de Belgique à la surprise générale en 1997 avec la petite équipe du Lierse puis l'année suivante avec le FC Bruges, Gerets a rapidement trouvé les frontières du Royaume trop étroites. Ancien joueur de Standard, du PSV mais aussi du Milan AC, Gerets est une icône aux Pays-Bas: en tant que joueur, il y remporte six titres de champion en sept saisons (entre 1986 et 1992) avec le PSV et, comme entraîneur, il connaît la consécration nationale en 2000 et 2001. En 2006, c'est en Turquie qu'il décroche le titre national avec Galatasaray. Seul son passage en Allemagne, avec Kaisersalutern puis Wolfsburg, lui laisse un goût d'inachevé.

"Je suis porté sur l'attaque, mais sans suicide"

Un palmarès qui n'a pas manqué de susciter l'attention de nombreux clubs. Car le Belge était libre. "Et assez sollicité, avoue-t-il. Mais quand l'OM s'est déclaré, je n'ai pas hésité. La réputation de Marseille est énorme et il y a beaucoup de boulot à accomplir. Ça me plaît. Marseille et Gerets, ça devrait bien se passer". Le secret de sa réussite ? "Travailler. Et encore travailler. Avec une bonne entente dans le vestiaire, annonce-t-il. Il faut aussi que le courant passe entre les joueurs et les supporters. Je sais qu'à Marseille, le public est passionné et fidèle" . Et le climat entourant l'OM ne l'inquiète pas outre mesure. "Lorsqu'on a travaillé en Turquie, je crois qu'on peut aller dans n'importe quel autre endroit du monde", rétorque celui qui est également réputé pour sa poigne.

Aujourd'hui, il entend utiliser son expérience pour remettre le club phocéen dans le sens de la marche. "Ça compte dans la relation avec les joueurs. Je communique beaucoup avec eux. Il va être important de bien cerner ce qui ne va pas pour travailler efficacement ensemble, explique-t-il, visiblement confiant. Il y a un bon potentiel, mais il faut que ça se traduise par des résultats. Maintenant, de ces individualités, il faut en faire une bonne, ou une meilleure équipe". Et Gerets expose déjà sa recette pour relancer l'OM : "Je suis porté sur l'attaque, mais sans suicide. J'aime aller de l'avant et je crois que Marseille aime ça". Droit au but donc. Son objectif : "Il est évident que l'OM n'a rien à voir avec la situation actuelle de l'équipe. Sa place est en haut du classement. J'ai les mêmes motivations et les mêmes ambitions que les dirigeants du club."

Revoilà donc un Belge aux commandes des destinées sportives d'un club champion d'Europe en 1993 avec Raymond Goethals. "Avec Marseille, il a tout gagné et j'espère avoir la même réussite. J'ai travaillé avec lui pendant deux ans au Standard de Liège et nos rapports étaient excellents, sa compagnie et son humour très agréables", rappelle Gerets qui partage également avec "Raymond la Science" le fait d'avoir été impliqué dans une même affaire de match truqué en 1983 au Standard de Liège. "Une grosse bêtise", dira-t-il. Mais le temps presse pour égaler le bilan de son aîné. Car le nouvel entraîneur de l'OM, 53 ans, aime répéter qu'il prendra sa retraite à 55 ans. Jeudi, jour de son arrivée à Marseille, il se mettra donc tout de suite à l'oeuvre avec en ligne de mire un premier rendez-vous à Liverpool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foot-mondial.all-up.com
 
Les recettes de Gerets
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recettes] Batons
» [Recettes] Haches
» [Recettes] Paysan
» [Recettes] Boucliers
» [Recettes] clefs donjons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOT MONDIAL :: ESPACE CHAMPIONNATS EUROPEENS :: news et actualité - transferts championnat de France-
Sauter vers: